Un certain regard ...

Un certain regard   ...

L’école des beaux arts de Béziers. De 1969 à 1970

L’école des beaux arts de Béziers. De 1969 à 1970

 

Pendant que je faisais mes études secondaires au Lycée  Paul Riquet de la 6ème à la 3ème,   je passais  mes jeudis et mes samedis matin aux beaux arts  de Béziers. L’enseignement était tout à fait différent du circuit scolaire. Il était basé sur la copie de plâtre et sur l’apprentissage  du dessin d’imagination, du dessin décoratif, de la peinture, et du modelage. Le professeur et directeur de l’école, était maître Martin Pierre Marull, peintre et graveur. Il avait été meilleur ouvrier de France en gravure   au 6ème concours dans les années 1939/1949, ce qui le prédisposé à nous enseigner le dessin de manière très technique  et très juste. L’observation des formes, des proportions et du volume était la base de son enseignement ; je garde de cette période un gout immodéré pour le dessin et les détails.

 

beaux arts (1).jpg  beaux arts (15).jpg    beaux arts (17).jpg

 

 

Les premiers dessins, copie de plâtre au fusain, je me demande si cette formation existe encore ! Elle permettait de développer un sens aigu de l’observation.  

 

beaux arts (12).jpg       beaux arts (20).jpg   

 

beaux arts (18).jpg     beaux arts (19).jpg

 

Ensuite après avoir maîtrisé le dessin à vue au fusain, on passait à la technique des crayons « conte » à double valeur (noir et blanc) sur papier couleur. Observation surtout des lumières et des ombres après avoir acquit celle des formes et des proportions au fusain.

 

 

beaux arts (13).jpg     beaux arts (14).jpg     beaux arts (21).jpg

 

 

*************************************************

 

 

Quelques  articles de journaux de l’époque !!!

 

beaux arts beziers.jpg    Image1.jpg


Photo de gauche :

 La petite brune à droite,  au sourire radieux, c’est moi !!!!

Photo de droite : 

Mon professeur, Maître Martin Pierre Marull. Un homme de talent et d’une humilité exemplaire.

Il avait été meilleur ouvrier de France en gravure, il avait reçu le grand prix d’honneur de Florence en gravure ,  il était lauréat des arts, sciences  et lettres de Paris  et chevalier de la légion d’honneur. En ces temps là ,les diplômes avait  beaucoup de valeur. 

 

 

*******************

 

 

Mes diplômes : gardés précieusement. A cette époque, les diplômes étaient un gage de compétence. De nos jours, je vous l’expliquerai plus tard, lorsque je parlerais de mes études en fac,  ce n’est plus la même chose. Mais c’est une autre histoire …….

 

Articles de journaux sur les résultats de l'école :

 

diplome beaux arts 1969 70.jpg      Image2.jpg

 

 

 

 

 

Et mes diplômes : 

1969


img416.jpg    
img417.jpg

 

  • 1969 : Médaille de vermeil 1er prix,   cours de décoration
  • 1969 : Médaille de vermeil 1er prix,   cours supérieur  de dessin

 

 

1970 :

P1110161.jpg   P1110162.jpg   P1110163.jpg

 

 

  • Médaille de vermeil (1970)        Cours supérieur de décoration
  • Prix d’excellence, 1er prix de dessin, peinture, décoration (1970)
  • Médaille de vermeil 1er prix  Cours supérieur de peinture (1970)

 

 

*************************************************

 



08/01/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 47 autres membres